samedi 14 avril 2018

Divine Box (avril 2018)

Et une nouvelle venue sur la planète box, une! La Divine Box est peu connue, j'ai voulu l'essayer. Elle propose au choix: une box de bières trappistes (6 bières et 3 sous-bocks collector), ou une box de produits monastiques, avec un thème différent chaque mois, pour découvrir le savoir-faire des abbayes.

J'ai choisi cette dernière formule "pour les curieux" (la plus petite taille), à 29,90 euros + frais de port. Elle contient 5 produits monastiques (majoritairement d'épicerie fine), ainsi qu'un livret. Le thème d'avril était prometteur: Caramel'ting pommes.

En voici le contenu:

Divine Box Caramel'ting pommes (avril 2018)

* galettes de blé noir aux pépites de caramel de l'abbaye la Joie Notre-Dame de Campénéac (Bretagne) (sachet de 250 g)
* gelée de pommes du monastère Sainte-Marie du Jassonneix (Corrèze), à déguster sur du pain, dans un yaourt ou en fond de tarte (pot de 345 g)
* caramel au beurre salé de l'abbaye Saint-Guénolé de Landévennec (Bretagne) (pot de 210 g)
* caramels à la liqueur de chartreuse du monastère de la Grande Chartreuse (Auvergne-Rhône-Alpes) (sachet de 150 g)
* préparation pour entremets (flan) saveur caramel au beurre salé de l'abbaye Notre-Dame de la Coudre (Mayenne) (2 sachets de 45 g chacun)

La box à peine reçue, les gourmands que nous sommes avons attaqué le paquet de galettes de blé noir aux pépites de caramel, carrément délicieuses! La suite promet tout autant. Qu'en dîtes-vous?

Et pour ceux qui ont plutôt le bec salé, la box de mai aura pour thème Oliv' et Tom'!


lundi 2 avril 2018

Dentifrice poudre purifiant au siwak

J'avais essayé il y a longtemps de préparer une pâte-dentifrice à la réglisse, sans grand succès. Mais mon fiston - désormais adepte de mes tambouilles-maison - me réclamait un dentifrice naturel qui lui donnerait un sourire de tombeur. Alors que je découvrais la nouvelle boutique Aroma-Zone bd Haussmann, le 16 mars dernier, j'y ai repensé et ai pris de la poudre de siwak.

Je me suis inspirée d'une recette AZ de dentifrice poudre d'ayurvéda au siwak pour préparer notre nouvel allié hygiène buccale. Voici la recette, simplissime, puisqu'il s'agit uniquement de mélanger les ingrédients :

dentifrice poudre purifiant au siwak (photo : Delias)


* argile blanche surfine ou kaolin (3 cuillères à soupe arasées) : abrasif doux (ne raye pas l'émail des dents), assainissante, neutralise l'acidité
* poudre de siwak ou miswak (2 c.a.s.) : plante ayurvédique qui nettoie les dents en douceur et favorise l'élimination de la plaque dentaire, purifiant (assainit la bouche, lutte contre la mauvaise haleine), protège et apaise les gencives sensibles, et enfin aide à blanchir les dents
* bicarbonate de soude ou de sodium (1 c.a.s.) : produit multi-usages abrasif doux (pour le nettoyage des dents), blanchisseur, neutralise l'acidité et les bactéries
* charbon végétal activé (1 c.a.s.) : détoxifiant et purifiant (assainit la bouche), neutralise la mauvaise haleine
* poudre de réglisse (1 c.a.s.) : rend l'haleine fraîche et donne un goût sucré agréable (sans sucre) à la poudre dentifrice
* HE de menthe verte bio (20 gouttes) : pour une haleine extra-fraîche

J'ai ensuite rempli 2 pots en plastique (chacun le sien avec son nom dessus) avec cette poudre dentifrice, que nous n'utiliserons que le week-end, afin de ne pas abîmer l'émail de nos dents avec une utilisation quotidienne du bicarbonate.

Pour l'utiliser, il suffit de plonger les poils de sa brosse à dents humides dans la poudre et de se brosser les dents, comme à l'habitude.

Le mélange de poudres se conserve 6 mois environ.


vendredi 30 mars 2018

Nuoo Box (mars 2018)

J'ai connu Nuoo (box beauté et e-shop dédiés aux cosmétiques naturels et bio du monde entier) et quelques-unes des marques partenaires dans une boutique éphémère à Paris, il y a bientôt 2 ans. Mais c'est la première fois que je commande la box !

La box beauté bio Nuoo contient 5 cosmétiques naturels, bio ou vegan jusqu'à 100 ml, non testés sur les animaux, ainsi qu'une découverte surprise, pour 23 euros (+ 3 euros de frais de port).

La box de mars met en avant la routine matinale et appelle au happy morning !

J'y ai découvert :

Nuoo Box Good Morning (mars 2018) (photo : Delias)

* une lotion tonifiante fruitée par Kivvi (made in Lettonie) (flacon de 150 ml), aloe vera, extraits de coings, plantain et concombre, pour tous types de peaux. Certifiée Ecocert, cette lotion est à appliquer sur visage et sur le cou avec un coton, après le nettoyage de la peau, juste avant la crème de jour * Je suis assez friande de ce type de produit, que j'utilise matin et soir dans le cadre du layering. J'ai hâte de le tester.
 
* une boue d'enveloppement remodelante pour cuisses ou fessier Secrets des Fées (made in France) (sachet de poudres bio de 40 g, à mélanger avec de l'eau), algue marine, spiruline, farine de riz et argile verte * J'ai eu l'occasion de découvrir le masque cheveux embellisseur de la marque pour Femmes Références et avais été séduite par le petit prix et l'efficacité du produit.

* une gelée infusion hydratante par Akane (pot de 15 ml), pur jus d'aloe vera, oléoactif et bétaïne végétale * Cette gelée très fraîche sera parfaite pour réveiller le teint avant l'application de ma crème de jour.

* une crème exfoliante façon vert glacé par Bomoï (pot de 20 ml ?), gommage doux et crémeux pour visage, corps et cuir chevelu (vu la taille du pot, ce serait gâcher!), huile d'amande douce, thé vert, poudre de riz et eau florale de verveine exotique * Je suis fan de l'odeur de la verveine, et j'étais un peu en rade de gommage visage, celui-ci tombe donc à pic!

* un baume déodorant frais par Evolve Beauty (made in England) (pot de 15 ml), pour tous types de peaux, beurre de karité, huile de coco, bicarbonate de soude et fleur de coton, associés à des huiles essentielles assainnissantes * Etant passée depuis peu au déodorant solide et/ou crème, je serai ravie d'essayer celui-ci.

* et la surprise : 2 sachets de mélange bio de plantes et thé vert Lov Organic - Je n'en bois pas, mais ça, Nuoo ne peut pas le savoir.

Conclusion : Je suis ravie des différents produits composant la box de mars, qui viendront rafraîchir et diversifier ma routine matinale. Toujours partante pour de nouvelles découvertes !

Et pour info, il y a un bon plan sur le site en ce moment: pour tout abonnement, Nuoo Box offre, avec le code FLOWER18, des carrés démaquillants lavables Les Tendances d'Emma (perso, j'en ai une douzaine avec lesquels je tourne depuis bien longtemps), ainsi qu'une bb crème Balanceme. Une autre raison de craquer...


vendredi 16 mars 2018

Nouvelle boutique Aroma-Zone Haussmann


Quatre ans (déjà) après l'ouverture de son espace de 500 m², rue de l'Ecole de Médecine, regroupant boutique, ateliers et Spa, Aroma-Zone ouvre demain, 17 mars 2018, sa seconde boutique-atelier, au 73, bd Haussmann. De quoi faire plaisir aux cosméteuses qui déplorent le surpeuplement de la première boutique parisienne, ses allées un peu étroites, ses présentoirs parfois clairsemés et les longues attentes en caisse.


la seconde boutique AZ bd Haussmann à Paris



A deux pas de la gare St-Lazare (happy me), ce nouvel espace de 340 m² a donc été pensé comme celui d'Odéon... mais en mieux!

On y retrouve bien sûr le même concept de "découverte des trésors naturels du monde" à travers les quelque 1800 références de la marque, en trois univers distincts: la cosmétique-maison, les huiles essentielles et la beauté nature.

Dans un magnifique écrin, sur un boulevard mythique de la capitale, baigné de lumière, grâce aux nombreuses vitrines et à sa grande verrière, avec ses boiseries et sa cheminée d'époque, et conçu dans des matériaux bruts et des couleurs chaudes.




  

l'alambic dans l'espace dédié aux huiles essentielles

une zone de conseil en aromathérapie sous la verrière


La grande nouveauté, qui saute aux yeux dès l'entrée dans la boutique, c'est le concept inédit à 360° imaginé par AZ. 


des produits d'hygiène à personnaliser
des soins faciles à réaliser

du maquillage en 2 temps 3 mouvements
  
Ici, la part belle est faite aux débutants et/ou aux tambouilleurs pressés, qui trouvent sur de grands présentoirs rotatifs, des livrets (Mes cosmétiques personnalisés) vendus à 2,50 euros pièce, proposant des recettes simples à réaliser et à personnaliser à partir des 19 bases cosmétiques neutres disponibles. 
L'idée d'AZ étant qu'on peut remplir un panier très rapidement afin de réaliser une ou plusieurs recettes faciles: crème / masque visage, lait corps, gel / huile visage, corps ou cheveux, masque cheveux, crème / gel lavant, savon, shampoing... 
Tout le nécessaire se trouve sur les tourniquets: bases neutres, actifs, huiles essentielles, fragrances, contenants, étiquettes, bols et petits fouets. 
Il suffit de suivre les indications portées sur les présentoirs, d'ouvrir les livrets ou de solliciter une vendeuse pour quelques conseils.

Dans la boutique AZ de la rive droite, on dirait bien que des enseignements ont été tirés de la première expérience et que tout a été pensé:
  • des allées plus larges et aérées pour faciliter la circulation, même avec poussette;
  •  un espace enfants, avec un coffre-banquette et quelques jeux;
  
    l'espace enfants

  • un cocon pour permettre aux clients de faire une pause, avec des tabourets, fauteuils, tablettes et livres à disposition;

l'aroma zone de détente

  • des stocks de produits plus importants avec des tiroirs sous les présentoirs, afin d'éviter les ruptures, les jours de forte affluence;
  • une ouverture du lundi au samedi, de 10h à 20h pour satisfaire celles qui sont de repos le lundi ou souhaitent éviter la foule du samedi;
  • un service click & collect permettant de passer commande sur le site internet avant 15h et de la récupérer sans frais le lendemain à la boutique Haussmann;
  • 7 caisses pour limiter l'attente;
  • le 2.0 à la fête: pas moins de 16 tablettes à disposition des clients dans tout le magasin, y compris l'atelier, où les gestes des formatrices sont retransmis sur écrans (celles-ci sont par ailleurs consultables dans cet espace en dehors des ateliers, pour visionner catalogue, conseils et recettes).
 
Les ateliers peuvent être suivis sur écran (photos : Delias)

Alors dîtes-moi, vous en pensez quoi de cette boutique? Pour ma part, je pense la fréquenter plus souvent que celle d'Odéon, où je me déplacerai en cas de grosse envie de Spa!

Un dernier scoop? AZ ouvre en avril sa première boutique en région, dans le centre historique de Lyon. Les cosméteuses du Rhône vont adorer!


dimanche 4 mars 2018

Gommage au marc de café

Retour à la slow cosmétique ! Car oui, je suis une fille, mais je n'ai plus de gommage (je balance : ce sont les métrosexuels de la maison qui ont lynché le tube !).

So, back to basics : le marc de café est mon ami pour exfolier, éliminer les peaux mortes et estomper les ridules de mon visage fatiguéééé par l'hiver et ce, tout en douceur.



Gommage au marc de café (photo : Delias)


J'ai simplement mélangé le marc humide issu d'une capsule de café fraîchement coulé à une cuillère à café de macérât huileux de calendula bio, apaisant et revitalisant (que tu pourras parfaitement remplacer par toute autre huile végétale de ton choix).

Puis, sur ma peau nettoyée et encore humide, j'ai procédé à mon gommage hebdo par petits mouvements circulaires avec les doigts, sans frotter, et en évitant le contour des yeux plus fragile, pendant 2 minutes environ.

Et enfin, j'ai rincé et appliqué mon masque. 

Prête pour affronter une nouvelle semaine ! Et vous ?!



dimanche 18 février 2018

Oopsie box (février 2018)

Depuis ma box Millescence commandée en novembre, j'ai fait un break côté box, rien ne me bottait réellement. Et puis je suis tombée sur la Oopsie box, la "box anti-routine des Parisiens curieux". L'occasion de sortir à Paris en février !

Le concept ? Comme toujours, s'offrir un cadeau surprise, sur le mode loisirs avec Oopsie, puisque la box contient : 2 places pour un spectacle, 2 cocktails dans un bar (ou une réduction dans un resto), 2 invitations pour une activité culturelle et une réduction shopping. Le tout pour un prix de 42,70 euros (frais de port compris).

Dans ma box de février pleine de petits coeurs rouge (la St-Valentin est passée par là), j'ai découvert les surprises proposées, à utiliser dans le mois :

2 places de spectacle : Libres ! Ou presque... au Palais des Glaces
Comédie de et avec Jean Franco et Guillaume Mélanie

Libres ! Ou presque... au Palais des Glaces
 
Synopsis : Paris, été 1942. Moïshe est juif et porte l'étoile jaune, André est homosexuel et porte le triangle rose.
Ils ne se connaissent pas et tout les oppose, jusqu'au jour où ils parviennent à s'enfuir tous les deux du siège de la gestapo, menottés l'un à l'autre.
L'épopée folle de deux héros ordinaires, obligés de faire route ensemble, pour gagner la zone libre. 

Mon avis : J'avais mentionné à Oopsie ma préférence pour une comédie musicale. Ce fut une comédie tout court. Pas de souci lors de la réservation, même si nous étions moyennement bien placés, très sur le côté. Mais nous avons passé un bon moment vendredi soir. Les acteurs mènent bien la barque de cette histoire cadencée, la mise en scène de Raymond Acquaviva est bien amenée et moderne. Nous n'avons pas ri aux éclats mais souri, souvent.

2 cocktails dans un bar parisien près de Répu, le Shake N'Smash, à l'ambiance années folles
Le bar propose même des cours de mixologie !
Je le découvre cette semaine, car le mois de février est court, et notre offre n'est valable que du mardi au jeudi, de 18h à 1h.
Nous aurons le choix entre le Folie Bergère (vodka, bourgueil, jus de framboises, citron vert, sirop de baie rose maison) et le Old Cuban (rhum ambré, citron vert, sirop de sucre de canne, menthe et champagne).
Nous trinquerons à la vôtre !

Cocktails au Shake N'Smash (photo Shake N'Smash)
 
2 invitations au musée national Eugène Delacroix, en vue de découvrir le dernier atelier du peintre
Jusqu'au 2 avril 2018, le musée présente l'expo Imaginaires et représentations de l'Orient, questions de regard(s).
A découvrir le week-end prochain ! 

expo L'Orient imaginaire au musée Eugène Delacroix (photo : Oopsie blog)


Des réductions shopping :
30% sur les headbands Laure Derrey, créatrice parisienne d'accessoires au style rétro,
30% sur les montres Pierre B, mixtes et made in Paris 15e,
dont je ne profiterai pas.

Conclusion : Pour le prix très raisonnable de la box au regard de son contenu, je suis contente de m'être mis un petit coup de pied au derrière en ce mois de février bien froid pour sortir davantage... des sentiers battus (comprenez : de mes loisirs habituels). Une expérience loisirs à la Oopsie à renouveler, même si j'ai déjà résilié mon abonnement (je ne m'engage jamais bien longtemps !). Je vous recommande. Mais peut-être l'avez-vous déjà testée ?


mercredi 7 février 2018

Coaching zéro déchet

Louise, 30 ans, pétillante future maman végane, voyageuse et entrepreneuse (elle a lancé coZie, sa marque de cosmétiques aux contenants en verre consignés avec possibilité de remplissage en vrac), alimente le blog Luizzati, consacré au zéro déchet, au minimalisme et aux voyages, depuis 2015. Elle organisait une rencontre à La Recyclerie le 6 février 2018 pour tenter de coacher les bonnes volontés !

les bocaux, un bon moyen de stocker en réduisant les emballages (photo Pixabay)

Louise a commencé par nous parler du déclic qu'elle a eu à Noël 2014, se rendant compte atterrée de sa surconsommation, de l'overdose de cadeaux et des montagnes de papiers jetés, et plus généralement, de la vie matérialiste et encombrée qu'elle menait alors. Ce mode de vie ne la rendait finalement pas heureuse et elle a commencé à simplifier sa vie, tout en réduisant l'impact environnemental de sa consommation.

Elle a mis le doigt sur le zéro déchet, qui ne se limite pas à réduire au maximum sa poubelle noire non recyclable, mais consiste également à acheter sans emballage, penser recyclage, ou encore composter. Sa vie linéaire (de grande consommatrice de produits jetables et non recyclables) s'est ainsi progressivement transformée en vie circulaire, sur la base du réutilisable (des matériaux nobles et durables : bois, acier, verre, osier...).

l'économie circulaire (illustration Wikimedia Commons)


Les bénéfices qu'elle y a trouvé ? Une planète protégée (si tout le monde s'y met, on y arrivera), des économies d'argent (avec le vrac, pas de gâchis, sans compter l'occasion et le fait-maison), un gain de temps (en faisant ses courses près de chez soi chez de petits commerçants), une vie plus facile (on prend davantage soin de soi, et avec le minimalisme qui en découle souvent, on passe moins de temps à ranger et à faire le ménage), mais aussi plus saine (on utilise moins de produits toxiques, dans son alimentation, les cosmétiques, l'entretien de la maison...) et une ouverture au monde (en remettant l'humain au coeur de la vie, en consommant moins de choses matérielles et en profitant davantage de loisirs)...

Les conseils de Louise pour commencer le zéro déchet à la maison sont nombreux:
  • Tout d'abord, analyser sa consommation et ses déchets (en vidant sa poubelle), pour en comprendre ses points forts et ses points faibles, afin de les corriger ;
  • Définir pourquoi on souhaite se lancer dans cette démarche : planète, santé, économies... et se le rappeler lors de coups de mou, afin de pouvoir durer sur le long terme ;
  • S'équiper et/ou se servir d'objets réutilisables et durables :
 
la carafe en verre, un objet réutilisable et durable (photo Darwinian-medicine.com)
 
On peut ainsi remplacer :
  1. les bouteilles d'eau en plastique par une carafe en verre remplie d'eau du robinet avec filtre : des perles de céramique Les Moutons verts ou un bâton de charbon par exemple (éviter la Brita, dont le filtre n'est pas recyclable) ;
  2. les sacs plastique (dont les stocks continuent de s'écouler) par des sacs réutilisables (on peut aussi faire ses courses avec des sacs en tissu pour le vrac, le pain, les fruits et légumes), des bocaux en verre (pour le fromage, la crème fraîche...), des tupperwares en acier (pour la viande, le poisson...), une bouteille en verre (pour le vinaigre, l'huile, le sirop en vrac...) ;
  3. les éponges industrielles par un tawashi, une brosse en bois à tête remplaçable, des luffas ;
  4. le thé en sachets, le café en dosettes par une cafetière à piston ou italienne, une boule à thé ;
  5. des rasoirs jetables par un rasoir de sûreté avec lame rechargeable ;
  6. la mousse à raser par du savon de barbier ou de Marseille ;
  7. les cotons-tiges par des oriculi en acier ou en bambou ;
  8. les cotons démaquillants jetables par des carrés de coton lavables ;
  9. les brosses à dents en plastique par des brosses en bambou ou à tête remplaçable ;
  10. les tampons par une cup et les serviettes hygiéniques jetables par des lavables ;
  11. les emballages cadeaux par du tissu (furoshiki)...
 
Emballer ses cadeaux avec du tissu, c'est plus écolo ! #furoshiki (photo Wikimedia commons)

  • Eliminer les emballages à usage unique et passer au vrac de qualité (pour le pain, le fromage, les fruits et légumes, la viande...) ;
  • Passer aux cosmétiques solides, plus économiques (savon, shampoing, dentifrice, déodorant...) ou dans des contenants réutilisables ; avoir recours à la slow cosmétique (produits bruts) ou réaliser ses cosmétiques en DIY (vous trouverez 1001 recettes sur Le Monde de Delias !) ;
  • Cuisiner maison, éviter le gaspillage alimentaire et accommoder les restes, pour réduire sa quantité de déchets et être en meilleure santé (Louise recommande le livre Les épluchures de Marie Cochard et l'application Too good to go pour récupérer des invendus près de chez soi à petits prix) ;


  • Faire ses produits d'entretien soi-même avec des bases simples : vinaigre blanc, bicarbonate de soude et savon noir ;
  • Composter : chez soi avec un lombricomposteur d'appartement (qu'on place dans la cuisine ou sur le balcon), en ramenant ses déchets compostables à la Recyclerie à Paris ou encore dans les composteurs de quartier ; le compost est toujours composé d'1/3 de matière organique (épluchures, cheveux, coquilles d'oeufs, sauf peaux d'agrumes) et de 2/3 de carton (non imprimé, ou papier blanc, boîtes d'oeufs), digérés par des vers de terre ; on le remue une fois tous les 15 jours, et on récupère le compost pour ses plantes au bout de 3 mois environ ;
  • Recycler : en préservant la ressource en amont ou, si on ne trouve pas les produits sans emballages, en les choisissant de préférence en verre ou en carton, en réutilisant les emballages que l'on possède, et enfin en recyclant et triant correctement ;
  • Consommer intelligemment et durablement ;
  • Savoir dire non au superflu et oui au minimalisme ;
  • Penser à acheter en seconde main, à donner, à louer... (notamment via les applis Vinted pour les vêtements, Le Bon coin pour tout et Tale me pour les mamans et les enfants).

A l'extérieur, Louise a aussi des solutions pour vivre zéro déchet :
  • Au bureau : remplacer les gobelets par un mug, les couverts en plastique par de vrais couverts, les serviettes en papier par une en tissu, les stylos en plastique par un stylo plume ou bille rechargeable, les stabilos par des stabilos en bois ;
  • Lors de repas pris dehors, de sorties ou pique-niques : refuser les pailles en plastique et investir dans une paille en acier lavable, retourner les consignes ;
  • En voyage : ne prendre que le nécessaire et ne pas oublier son kit zéro déchet : un sac de courses réutilisable, une paille en acier, de vrais couverts, une serviette en tissu, un sac à vrac, un tupperware en acier, un bocal en verre, une gourde filtrante (la Lifestraw est paraît-il super et increvable), utiliser l'appli de blogueurs maps.me proposant des cartes du monde entier sans connexion.

Louise a bien voulu partager avec nous les bonnes adresses de Luizzati : Day by day (épiceries en vrac dans différentes villes de France), Abracada' vrac et ConsoVRAC (localisateurs de magasins et produits en vrac) et ZerowasteAPP (appli proposant des adresses zéro déchet dans le monde entier).

Nous avons terminé la soirée par un petit atelier pratique et avons fabriqué un tawashi, une éponge à vaisselle ou à ménage réalisée avec une chaussette trouée / orpheline ou un collant filé. Vive la récup' !

 
tawashi réalisé avec une chaussette orpheline (photo Delias)

Et vous, vous en êtes où dans votre démarche zéro déchet ? 
Si besoin, Louise donne d'autres rendez-vous coaching à la Recyclerie les 6 mars, 3 avril et 2 mai 2018.


dimanche 28 janvier 2018

Crème corps riche à l'orange douce

Petit tour d'inspi par Slow cosmétique pour toute la famille, dernier livre de Julien Kaibeck, en vue de me préparer une crème corps riche cocooning spéciale hiver !

J'ai trouvé pile-poil la recette que je cherchais, que j'ai personnalisée.

crème corps riche à l'orange douce (photo : Delias)

Les ingrédients nécessaires :

* HV macadamia (24 gr) : assouplissante, nourrissante, anti-déshydratation, pénétrante, réparatrice et apaisante
* beurre de cacao blanc (20 gr) : riche et nourrissant, protecteur, réparateur et apaisant, antioxydant
* cire d'abeille blanche (5 gr) : épaississant et agent de texture, filmogène et stabilisant
* cire n°2 (12 gr) : émulsifiant 100% végétal pour une crème onctueuse et fine, à la texture épaisse et au toucher non gras
* HA verveine odorante bio coupé à l'eau minérale (120 gr) : tonique et clarifiant, anti-cellulite, adoucissant et apaisant
* glycérine végétale (8 gr) : agent émollient, hydratant, d'origine végétale
* gel aloe vera (8 gr) : hydratant, apaisant, tenseur, regénérant, purifiant
* HE orange douce  (40 gouttes) : positivante et rééquilibrante
* cosgard (40 gouttes) : pour conserver notre crème au moins 3 mois
* une pointe de colorant minéral ocre rose d'Italie pour rappeler la couleur de l'orange douce


J'ai préparé ce soin à la Naturalis (on peut tout aussi bien faire sans, selon la méthode classique de l'émulsion), en lançant un programme à chaud en one-pot (HV, beurre, cires, HA + eau, glycérine), avec l'outil émulsionneur (j'en fais souvent un 2ème en suivant, voire un 3ème tour à froid).

Après refroidissement de la préparation, j'ai ajouté aloe vera, HE et conservateur et ai mélangé au fouet, avant de mettre en pot.

Le matin après la douche, je me tartine le corps de ce soin riche, nourrissant et bien crémeux, afin de me sentir confortable pour affronter le froid durant le journée. J'adore !

Toutefois, si ce soin ne vous convient pas ou s'il vous manque des ingrédients, vous trouverez d'autres recettes de crèmes corps sur le blog :
...

Vous m'en direz des nouvelles ?!


dimanche 14 janvier 2018

Crème fouettée à la rose

Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures. J'ai donc décidé ce week-end de concocter un soin frais, une crème fouettée à la rose, avec quelques ingrédients que j'avais dans mes placards :

  • 1 CAS yaourt brassé nature (ou fromage blanc)
  • 1 CAS hydrolat rose de mai, astringent, tonifiant, anti-rides, rafraîchissant, apaisant et délicatement parfumé, convenant à toutes les peaux, et plus particulièrement les peaux matures, réactives ou sujettes aux rougeurs
  • 3 gouttes HE pamplemousse sans furocoumarines : astringente, adaptée aux peaux mixtes ou à imperfections
  • 1 CAC HV rose musquée, réparatrice, regénérante, antioxydante et anti-rides, et aussi assouplissante, pour le soin des peaux matures, dévitalisées, présentant des rougeurs ou à tendance atopique (cette huile peut être comédogène, il ne faut pas en abuser)

crème fouettée à la rose (Photo : Delias)

Il suffit de fouetter les ingrédients tous ensemble dans un petit bol.
Puis on applique ce lait sur le visage et sur le cou, avec une lingette lavable ou un coton, après un gommage par exemple, ou avant de se coucher, sur peau démaquillée, sans le rincer.
Peau douce et revitalisée assurée !

Comme toute cosmétique fraiche, cette préparation ne se conserve pas, il faut l'utiliser le jour-même, ou la terminer le lendemain s'il en reste, en la conservant au frigo.

Alors, vous aussi, vous aimez ces recettes toute simples qui nous rendent belles naturellement ?!


mercredi 3 janvier 2018

T'as le look, coco

En début d'année, on a toujours une idée de rétrospective ou de bilan en tête... 
En matière de cosmétique naturelle, je ne peux m'empêcher de revenir très souvent vers mes amours du coco, sous toutes ses formes : huile, lait, extrait aromatique...
J'ai donc eu envie de compiler dans un post quelques-unes de mes recettes contenant ces ingrédients que j'affectionne.
Il vous suffira de cliquer sur l'intitulé de la recette pour y accéder :-)


Avec l'huile de coco :

Body butter coco citron vert (contenant en bonus du lait de coco en poudre)

body butter coco citron vert

Baume fondant coco rose, parfait pour l'hiver

baume fondant coco rose

Masque capillaire nourrissant coco, recette culte et simplissime d'après-shampoing démêlant

masque capillaire nourrissant coco


shealoe Deluxe orangette


chantilly de karité coco mojito

Après-shampoing coco avocat ylang-ylang, l'une de mes dernières recettes d'AS démêlant

après-shampoing coco avocat ylang-ylang



bonbons de bain effervescents à la lavande

bonbons de bain effervescents au citron

Monoï vanillé tout-terrain, visage, corps, cheveux (avec HV coco + monoï)

monoï vanillé


Avec le lait de coco :

Soins au lait de coco très faciles à réaliser : masque visage hydratant, démaquillant douceur, masque capillaire

 
masque au lait de coco

Avec l'extrait aromatique coco :

Gel lavant coco pour le corps ou les mains

gel lavant coco (photos : Delias)

 
Cet article vous a plu ? Filez donc vite en tambouille, les "cocos" ! 


samedi 23 décembre 2017

Le Parlement du féminin

MID&Plus (site d'infos positives écrit par des femmes pour les femmes) organisait en partenariat avec FémininBio (site du bien-être et du bien vivre), lundi 18 décembre 2017 à l'Opéra comique, la 1re édition du Parlement du féminin, prônant "Liberté, égalité, sororité et fraternité". La solidarité féminine étant au coeur de cette conférence, et de la vie professionnelle de toutes les femmes.

Le Parlement du féminin se tenait le 18 décembre 2017 à l'Opéra comique.

Telle une cheffe d'orchestre, Isabelle Gounin-Levy, journaliste économique sur LCI diplômée de Science Po et titulaire d'une maîtrise de droit, passe le micro, en ce début de soirée, à des femmes de talent... et à quelques hommes aussi.

L'audace d'oser et de réussir 

I. Gounin-Levy, C. Gaymard, M.C. Daveu et M. Erra sont intervenues sur l'audace d'oser et de réussir

Clara Gaymard, écrivaine et co-fondatrice de Raise (écosystème entrepreneurial qui soutient les entreprises de croissance à travers une société d'investissement et une fondation), est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris et ancienne élève de l'ENA. 
Elle livre ses impressions aux participants : "C'est le désir qui doit présider chez les femmes, même si on ne sait pas où il va nous mener. Il ne faut pas croire ce que les autres pensent de nous, ni se laisser guider par leur regard. Il n'y a pas de vie facile, mais on ne doit jamais se positionner en victime." 
Clara Gaymard nous fait part de ses réflexions sur l'égalité hommes/femmes. Pour elle, il faudrait se placer dans une lutte de société, et non dans celle des genres. Elle donne l'exemple du Danemark, qu'elle connaît bien par sa mère, où "la place de la femme n'est pas un sujet en tant que tel".

Pour Marie-Claire Daveu, directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering, diplômée de l'Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts et titulaire d'un DESS en gestion publique, la clé est de "vivre l'audace au quotidien"
Elle ajoute : "La plus grosse barrière, c'est nous qui nous la mettons. Les mères, qui pensent bien faire, mais aussi l'école, doivent évoluer. Chaque fille, chaque femme, doit se prendre en charge, écrire son chemin et se libérer du poids culturel. La société fait peser trop de culpabilité sur les femmes. Je pense aussi que les avantages sociaux, notamment les congés parentaux, doivent bénéficier aux hommes comme aux femmes ; sinon, ces dernières seront lésées in fine."

C'est la petite Daisy, 8 ans, qui parle le mieux de la vision des filles dans la société ; elle s'indigne dans cette vidéo des vêtements pour filles et pour garçons que l'on trouve dans les magasins :




Mercedes Erradiplômée d'HEC, est quant à elle présidente exécutive d'Havas Worldwide et fondatrice de BETC Euro RSCG, première agence de comm' française et 2e plus créative au monde. Elle s'exprime sur l'audace d'oser et de réussir et prône "l'énergie de croire à l'égalité". Selon elle, "les femmes doivent en faire le double pour être reconnues, elles se mettent trop de contraintes bloquantes qui les empêchent de prendre des responsabilités".

Un homme s'exprime sur le même thème : Aziz Sennioriginaire du quartier du Val Fourré et entrepreneur à Mantes-la-Ville, créateur de la société de transport de personnes ATA. Fils d'immigrés marocains, il nous parle d'"audace d'espérer", mais aussi de "tendre vers le rêve de l'égalité et des mixités". Pour lui, vivre ensemble, c'est bien, mais "faire ensemble", c'est mieux.

Un autre modèle de la réussite au féminin : Marie Eloy, fondatrice de Bouge ta boîte, un réseau de plus de 6.000 entrepreneuses bretonnes. Elle considère que "les réseaux sociaux ont permis de mettre en lien les femmes" et qu'il faut "insuffler du féminin dans les codes économiques" pour obtenir plus d'égalité.


Prendre soin de soi, des autres et de la Terre
 
F. Bedos, F. Kessler, P. d'Erm et C. Hirsch se sont exprimées sur le soin de soi, des autres et de la Terre.

  
Frédérique Bedos, qui a suivi des études d'histoire de l'art, est journaliste et présentatrice TV et radio. Elle a fondé l'ONG d'information Le Projet Imagine, qui produit des courts, moyens et longs métrages sous forme de portraits, dans le but d'inspirer et de pousser à agir. Elle invite à visionner son documentaire réalisé en 2014, Des femmes et des hommes. Son avis est tranché : "Les droits des femmes reculent toujours en période de crise. Aussi, un homme digne de ce nom se doit d'être féministe."

Le conseil de Françoise Kessler, titulaire d'un DESS en commerce international, à la tête de la direction commerciale et marketing de l'activité cosmétique de Weleda depuis 2012 : "ne pas surjouer l'image de la femme".

Pour conclure sur ce thème du soin de soi, des autres et de la Terre, Pascale d'Erm, journaliste, auteure et réalisatrice spécialisée dans les questions de nature et d'environnement, évoque son dernier livre, Soeurs en écologie, qui fait le récit des liens entre les femmes, la nature et l'écologie, du Moyen-Age jusqu'à nos jours. L'auteure y évoque la notion de sororité écologique, solidarité active des femmes qui s'engagent pour préserver le vivant, en péril dans le monde entier.

Enfin, Corinne Hirsch, qui a notamment occupé un poste de direction chez Yoplait, aujourd'hui déléguée générale de la fondation des Femmes pour la Méditerranée, et engagée dans le European Professional Women Network, participe au Laboratoire de l'égalité
L'association lance un appel à signer en vue de demander la modification de l'article 1er de la Constitution, afin de garantir l'égalité femmes-hommes, et non plus simplement de la favoriser
Corinne Hirsch rappelle quelques chiffres éloquents pour la France :

  • 16 % des maires sont des femmes ;
  • 15 % des dirigeants d'entreprise sont des dirigeantes ;
  • 19 % d'écart salarial femmes-hommes observé ;
  • 80 % des femmes ont déjà rencontré des attitudes ou des décisions sexistes au cours de leur vie.

De très nombreuses femmes influentes, entrepreneuses et associations se présentent pour clore la soirée de conférence et inspirer les participantes, avant une note finale plus légère, quelques chansons entonnées par les jeunes de la maîtrise populaire de l'Opéra comique. Une conférence qui donne la pêche !

Entrepreneuses et associations se sont présentées lors du Parlement du féminin. (Photos : Delias)